Accueil Découvrir Agenda Lisieux : l’entreprise Les Ateliers d’Auge veut recruter près de 250 personnes.

Lisieux : l'entreprise Les Ateliers d'Auge veut recruter près de 250 personnes.

FMA0NOR014V540N1Y

Description


"Lisieux : l'entreprise Les Ateliers d'Auge veut recruter près de 250 personnes, des formations proposées.

Spécialisée dans la maroquinerie de luxe, l'entreprise Les Ateliers d'Auge à Lisieux (Calvados) a d'importants besoins de recrutements dans les prochains mois.

La croissance des Ateliers d’Auge à Lisieux (Calvados) se poursuit, et va s’accélérer grâce aux recrutements. Lancée en 2020, cette entreprise spécialisée dans la maroquinerie de luxe fonctionne « véritablement » depuis 2021 et a environ « un an et demi d’activité », souligne Charles Odend’hal, président.

Ils sont actuellement presque une cinquantaine à travailler dans Les Ateliers d’Auge. Mais pour pouvoir répondre à l’activité, l’objectif est d’être « un peu plus de 300 d’ici deux ou trois ans », annonce Charles Odend’hal.

Le groupe a refait tout l’intérieur des locaux, occupés avant par Cap profilé, et a réalisé d’importants investissements pour se doter de matériel de pointe, et offrir ainsi « des conditions de travail optimales » à ses employés.

La Région finance des formations
Reste maintenant à trouver des maroquiniers, ce qui n’est pas une mince affaire. Alors il faut miser sur la formation. Un partenariat a été mis en place avec la Région Normandie, qui accompagne l’entreprise dans le cadre de son dispositif « Une formation, un emploi » : cette année, trente demandeurs d’emploi sont ou vont être formés – il y a deux sessions de quinze -, avec 546 heures au Greta de Brionne, et 168 heures en entreprise. Ils viennent d’horizons divers, menuisier, vendeuse, assistante maternelle, comptable ou bien restauratrice, et ont décidé de se lancer.

La Région finance les coûts pédagogiques à hauteur de 288 288 € et prend aussi en charge la rémunération et la protection sociale des stagiaires qui n’auraient pas de droit Pôle emploi. L’entreprise s’engage de son côté à en embaucher un maximum à la fin de leur formation avec un contrat de travail de 6 mois minimum à temps plein.

Extraits de l'article du Journal du Pays d'Auge
Paul Lesigne: Journaliste le Pays d'Auge

Pour plus d'informations lire l'article en ligne

Voir lien de l'article

Tarifs

Prestations

Ouvertures

Labels & classement