Consultation dentiste

L'exercice salarié dans le Calvados

Des structures aux quatre coins du département

Vous pouvez choisir d’exercer en statut salarié dans de nombreuses structures de santé réparties sur tout le territoire du Calvados : au sein du CHU, dans l’un des six centres hospitaliers publics territoriaux ou au sein d’autres structures de mission de service public comme la PMI, la CPAM ou la MSA.

Le CHU Caen Normandie

Établissement de soins de proximité pour toute la population du bassin caennais et pôle de recours et d’expertise pour l’ensemble de la Normandie occidentale, le CHU de Caen Normandie dispose de services répartis sur trois sites : plateau Côte de Nacre (l’hôpital Côte de Nacre, l’hôpital Femme-Enfant-Hématologie, le Centre Universitaire des Maladies rénales et le Centre Esquirol), l’hôpital Clémenceau et la Résidence pour Personnes âgées – La Charité.

Avec plus de 60 services cliniques et médico-techniques, le CHU couvre l’ensemble des spécialités médicales, chirurgicales, obstétricales grâce à plus de 40 centres de référence et de compétence, en s’appuyant sur un plateau technique très complet. Centre hospitalier universitaire, il concourt à l’enseignement universitaire et post-universitaire médical et pharmaceutique et à la formation du personnel paramédical au travers de ses écoles.

Il est l’établissement support du Groupement Hospitalier de Territoire Normandie Centre.

Le CHU en chiffres

  • Classé 19ème meilleur hôpital de France en 2019
  • Capacité moyenne de 1 668 lits et places
  • 5 871 professionnels, dont 1096 professionnels médicaux (médecins et internes)
  • 599 318 entrées
  • 585 472 consultations externes
  • 60 730 actes chirurgicaux et interventionnels
  • 93 939 passages aux urgences

Un grand projet de reconstruction du CHU a été lancé en 2016. D’une surface totale de 110 000 m², ce nouvel établissement sera situé sur le site actuel (plateau nord) en continuité avec le bâtiment sud qui sera intégré au projet. Dès 2026, le nouveau CHU proposera 1 397 lits et places en capacité globale et possèdera 35 salles de bloc opératoire et 26 salles d’imagerie. Il proposera ainsi à la population de Normandie occidentale une offre de soins moderne dans un confort optimal, et permettra de fluidifier les parcours de soins des patients

Les centres hospitaliers territoriaux

Le centre hospitalier Robert Bisson à Lisieux

En direction commune avec le centre hospitalier de Pont-l’Evêque, le centre hospitalier Robert Bisson, à Lisieux, dispose de nombreuses spécialités médicales et techniques, organisées en 7 pôles d’activités : Activités transversales (2 pôles), Chirurgie, Gériatrie, Médecine (2 pôles) et Mère-Enfant. Il fait partie du GHT Normandie Centre dont le CHU de Caen est l’établissement support.

Le centre hospitalier Robert Bisson en chiffres

  • Capacité moyenne de 665 lits et places
  • 1478 professionnels dont 157 professionnels médicaux (médecins et internes)
  • 100 610 consultations externes
  • 4 500 actes chirurgicaux
  • 27 600 patients pris en charge en services de médecine
  • 47 300 passages aux urgences (adultes et enfants)

Le centre hospitalier de Pont-l’Evêque

En direction commune avec le centre hospitalier de Lisieux et situé au cœur du Pays d’Auge, le centre hospitalier de Pont-l’Evêque est réparti sur plusieurs sites pour les activités sanitaires et médico-sociales : deux à Pont-l’Evêque et un à Saint-Hymer. Il fait partie du GHT Normandie Centre dont le CHU de Caen est l’établissement support.

Le centre hospitalier de Pont-l’Evêque en chiffres

  • Capacité totale de 290 lits (dont 210 en EHPAD et 80 en SSR)
  • 221 professionnels dont 8 professionnels médicaux (médecins et kinésithérapeutes)
  • 516 séjours en SSR

Le centre hospitalier de la Côte Fleurie

Le Centre hospitalier de la Côte Fleurie est situé sur la côte normande, à proximité de Trouville-sur-Mer, de Deauville et d’Honfleur. Il dispose de plusieurs spécialités et activités réparties sur trois sites : le principal à Criqueboeuf (urgences et SMUR, médecine polyvalente et gériatrique, médecine et SSR en cardiologie, Centre Périnatal de Proximité et de Petite Enfance), le site d’Équemauville (USLD, SSR gériatrique, SSR nutrition et EHPAD), et le site de Trouville-sur-Mer (EHPAD et SSIAD). Il fait partie du GHT Normandie Centre dont le CHU de Caen est l’établissement support.

Le centre hospitalier de la Côte Fleurie en chiffres

  • Capacité totale de 531 lits et places

Le centre hospitalier de Falaise

Situé à 30 km au sud de Caen, le Centre hospitalier de Falaise propose notamment une offre de prestations médicales et chirurgicales courantes et spécialisées, l’accueil des malades en urgence 24h/24 et des alternatives à l’hospitalisation complète (HAD, chirurgie ambulatoire, psychiatrie de jour). Il fait partie du GHT Normandie Centre dont le CHU de Caen est l’établissement support.

Le centre hospitalier de Falaise en chiffres

  • 511 lits et places (dont 120 lits de MCO)

Le centre hospitalier de Vire

Situé dans le bocage normand, le Centre Hospitalier de Vire est organisé en trois pôles (gérontologie, plateau hospitalier, transversal) et propose notamment une offre de prestations médicales et chirurgicales courantes et spécialisées, l’accueil des malades en urgence, un SSR, un centre périnatal de proximité.

Le centre hospitalier de Vire en chiffres

  • 421 lits et places

Site internet : en construction

Le centre hospitalier Aunay-Bayeux

Le Centre hospitalier Aunay-Bayeux est un établissement public de santé issu de la fusion, en 2018, des deux centres hospitaliers d’Aunay-sur-Odon et de Bayeux, qui couvre les besoins de santé des habitants du Bessin et du pré bocage. Il est réparti sur 5 sites principaux :

  • 4 sites à Bayeux : rue de Nesmond (médecine, maternité, urgences…), rue Saint Exupère (EHPAD, USLD…), place Dunant (consultations externes, court séjour gériatrique), le site paysager Route de Vaux sur Aure (services de santé mentale, maisons d’accueil spécialisées),
  • 1 site à Aunay-sur-Odon (Les Monts d’Aunay) : pôle transversal (Centre de premiers soins, HAD, SSIAD, équipe Mobile de Soins Palliatifs) et pôle SSR et Périnatalité (SSR, hospitalisation de Jour, centre Périnatal de Proximité…).

Le centre hospitalier d’Aunay-Bayeux en chiffres

  • 618 lits et places

Le Département du Calvados : la protection maternelle et infantile

Au plus près des Calvadosiens, les circonscriptions d’action sociale et les centres médico-sociaux jouent un rôle essentiel en matière de promotion et de protection de la santé maternelle et infantile. Les médecins de la PMI, agents du Département, participent à missions très diversifiées, en collaboration avec des professionnels (puéricultrices, infirmières…) : consultations de PMI des enfants de moins de 6 ans, bilans en école maternelle, appui des équipes de protection de l’enfance, suivi des structures d’accueil du jeune enfant, actions en matière d’éducation pour la santé à destination des femmes enceintes, agrément des assistants familiaux et des assistants maternels…

Les autres structures

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) du Calvados

Le service médical de l’Assurance Maladie exerce une mission de service public. Opérateur de la régulation, il concourt, auprès des professionnels de santé, à un meilleur fonctionnement du système de santé pour assurer l’accès de tous à des soins de qualité au meilleur coût.

Dans le cadre des missions de préservation de la santé de l’Assurance Maladie, des médecins salariés interviennent dans les centres d’examens de santé avec une double mission : développer la prévention auprès des populations qui en ont le plus besoin, via la réalisation d’examens de prévention en santé pour les personnes en situation de précarité, et apporter un soutien au médecin traitant en matière de prévention et de prise en charge des maladies chroniques, d’action d’éducation en santé et d’éducation thérapeutique du patient.

La MSA

La MSA Côtes Normandes gère la protection sociale globale et complémentaire des agriculteurs, chefs d’entreprises, salariés agricoles actifs et retraités des départements du Calvados et de la Manche. Les médecins-conseils de la MSA s’assurent du caractère médicalement approprié des soins présentés au remboursement pour les assurés agricoles, et joue un rôle d’expert du système de santé auprès des caisses, des instances extérieures ainsi que de contrôle et de conseil. Ils participent aux actions de promotion de la santé, tant au sein de l’organisme ou de l’institution qu’auprès des partenaires et des acteurs locaux et peuvent contribuer à l’émergence d’innovations territoriales.

Consultez toutes les opportunités d’emploi des professionnels de santé et métiers paramédicales sur le Calvados ici (lien page offres d’emploi)

Découvrez aussi

Newsletter Vivre Dans Le Calvados